Sortir des sentiers battus

J’ai trouvé, pour mon grand bonheur, un livre édité en 1984, aux éditions Robert
Laffont , écrit par Patrice Dard, le fils de Frédéric Dard le père des San Antonio
qui nous fait bien rigoler par ses histoires impertinentes. Le fils a publié de
nombreux livres de cuisine et celui dont je veux vous parler s’intitule La cuisine
de plein air. Déjà, les titres de chapitres nous font rêver :
Le déjeuner sur l’herbe • Le pique-nique dans les bois • Le casse-croûte à la ferme •
Les sandwichs en promenades • Le barbecue sur la terrasse • Les fondues sous la
tonnelle • Le weekend dans la nature, etc.
Une invitation à innover dans nos sorties estivales en rassemblant les amis et la
famille dans des lieux inusités, avec des menus rigolos, le plus santé possible et
pourquoi pas, un bon livre que chacun apporte et prend le temps de s’y plonger.
Les enfants ont le leur et les adultes aussi. Voilà le programme.
Pour l’occasion, j’ai relevé pour vous quelques plats faciles à emporter et qui
n’ont pas besoin de recettes. Suivez votre instinct et fiez-vous à votre expérience
de gouteurs et de cuisiniers. Par exemple : une salade frisée aux foie de volaille
(foie de poulet, de pintade ou de canard, votre vinaigrette à laquelle on ajoute
quelques gouttes d’huile de noix ou de sésame, un vinaigre de vin rouge de qualité,
quelques brins d’oignons verts ou de ciboulette. • La brochette à l’orientale, avec
de mini cubes d’agneau grillés, un yogourt nature (dense), parfumé au curry pour
faire trempette. • De petites sandwichs de radis ou de concombre nappées de
beurre salé, parfumées aux fines herbes.

J’ai trouvé aussi le pendant québécois de ce live qui, justement, s’appelle  Le livre
des Pique-niques. Publié en 2017 aux éditions Parfum D ‘Encre par Marie-Joanne
Boucher. Ce livre nous fait des propositions pour les 4 saisons sous différents
thèmes. Pour l’été : La Fête d’enfants • L’Apéro au Parc • Petit déjeuner sur la
terrasse. L’invitation se veut relaxe, style «en vacances». On propose donc un
garroché de crudités, soit beaucoup de petits légumes crus ou blanchis. Ce qui est
intéressant, c’est la trempette à s’en lécher les doigts qui accompagne ces
choses crues :
Ingrédients : 1 boîte de haricots blancs égouttés et rincés • 2 oignons verts •1 c. à
thé d’herbes de Provence (voir les fines herbes fraîches disponibles au marché) •
1 c à thé de jus de citron •1 c. à s. de tomates séchées à l’huile • 2 c à s. d’huile de
tomates séchées • 2 c. à s. d’eau.
Préparation : Passer au robot (sans l’eau) pour obtenir une purée. Allonger avec
l’eau au besoin et pulser de nouveau. Présenter la trempette dans des demis
poivrons de couleurs qui serviront de barquette. Autre suggestion : les «Muffins
salés chèvre, pomme verte et basilic »p 90.
Il est juste vraiment dommage que l’auteure ne parle nulle part des marchés
publics, un lieu tout indiqué pour se ravitailler en produits de première fraicheur.
Faire provision au marché pour un pique-nique, c’est s’assurer du meilleur et,
comme c’est souvent le cas dans nos marchés, une occasion de faire des
découvertes alimentaires remarquables.
Profiter de notre belle nature en été devrait être une obligation. Bonnes balades.

Diane Seguin

  • Abonnez-vous à l'infolettre du Marché!

    Abonnez-vous à notre infolettre. Elle vous renseigne sur les activités de nos différents marchés tout au long de l'année.
    * = Champ requis